Je vous avais montré comment les gestionnaires d'immeubles doivent corriger les erreurs de conception ou, disons-le moins crûment, les insuffisances d'un projet.

Passant fréquemment en bus devant cet immeuble, j'avais remarqué que les ouvrages antichars avaient mal vieilli. Et puis j'ai pu constater que l'on avait révisé totalement les aménagements.

Les personnes qui fréquentent ce magasin ou qui y travaillent apprécieront très certainement l'ouverture des vitrages. Mais n'aurait-il pas été possible de repousser les vitrages en bordure de l'immeuble, ce qui aurait pu les transformer en vitrines ?

Boulevard de Rochechouart, au coin de la rue des Martyrs et de la rue Viollet-le-Duc (9e) - 5 décembre 2019